Le Guatemala, pays niché en Amérique centrale, est situé entre le Salvador, Belize, le Mexique et le Honduras. On n’avait pas vraiment prévu d’y aller dans l’immédiat, mais que voulez vous, c’était le bon moment ! Nous y avons découvert de très beaux paysages et des gens adorables, de jolies villes coloniales et des routes mémorables !

 Retrouvez notre voyage en images sur instagram (highlight Guatemala)!

Nous sommes partis au Guatemala en famille pendant exactement 12 jours, grâce à une super affaire sur les vols au départ de la Martinique… En effet, 400€/ personne l’aller retour depuis notre petite île, c’était bien trop tentant ! Nous avions uniquement une escale à Fort Lauderdale plutôt longue, mais le peu d’heures de vol était parfait avec des enfants en bas âge : 3h30 Fort de France – Fort Lauderdale et 2h40 Fort Lauderdale – Guatemala city.

Voici donc les incontournables d’un voyage au Guatemala, il y aura un autre article détaillant exactement notre circuit avec nos logements, nos bonnes adresses et nos itinéraires routiers.

Antigua Guatemala

Cette ville coloniale est un petit bijou du pays, l’endroit le plus connu est l’arche de Santa Catalina. Il y a également de magnifiques églises et ruines (la Merced, Santa Lucia, San Jose el viejo et bien d’autres…), de beaux bâtiments , des hôtels charmants avec des cours intérieures fleuries, des petits marchés et des boutiques d’artisanat local, une multitude de restaurants et même un musée du chocolat ! Miam ! De là, vous pourrez admirer des volcans actifs et même partir à leur conquête avec un guide local.


Le Lac Atitlan

Ce lac est incontournable, considéré comme l’un des plus beaux du monde, rien que çà ! Il est né d’une éruption volcanique il y a plus de 80 000 ans. Bordé par les volcans San Pedro, Toliman et Atitlan ainsi que par de nombreuses montagnes, il a un emplacement stratégique pour tout admirer… Nous avons visité les villages de San Marcos, San Pedro et San Juan ; et oui, ils ont tous des noms de Saints 😉 ! Chacun a son propre charme bien particulier, San Marcos par exemple est un village hippie.


Semuc Champey (mon coup de cœur)

semuc champey

Avant ce voyage, on ne pensait pas que de tels paysages étaient présents au Guatemala, ce pays dont on entend si peu parler…Et pourtant, Semuc Champey est la preuve qu’on nous cache des petits trésors encore en Amérique latine ! C’est clairement mon endroit préféré de ce road trip.

Découvert en 1950, c’est endroit reste assez préservé malgré le tourisme qui se développe. Il faut avouer qu’y accéder n’est pas chose aisée, heureusement que nous avions notre voiture parce qu en transport en commun, c’est apparemment le parcours du combattant pour arriver ! Vous pouvez faire la petite marche extrême pour admirer Semuc champey depuis le point de vue!


Hun Nal Ye (la frustration de ce voyage)

Le parc écologique Hun Nal Ye à  Alta Verapaz  est connu pour être un paradis d’aventure et de nature. On peut plonger et nager dans des piscines calmes d’eau turquoise, pagayer en kayak ou plonger dans le cenote. Vous pourrez profiter de: sentiers de randonnée , nager dans des eaux cristallines , camper, faire de l’équitation….

En plus de toutes les activités sportives que vous pouvez pratiquer, Hun Nal Ye a un héritage historique. La ferme dans laquelle il se trouve était un lieu de pèlerinage pour les groupes mayas. Vous pouvez visiter d’impressionnants vestiges-répliques-dans un petit musée à l’intérieur du parc.

Pourquoi la frustration du voyage? Il a fallu que cette visite tombe pile un jour de pluie et de brouillard intense… On avait déjà fait 2h30 de route quand on a du rebrousser chemin car le sentier était plein de boue, notre SUV ne passait plus les côtes et on avait peur de rester coincés avec les enfants sans eau ni nourriture. On a joué la carte de la prudence mais je resterai frustrée sur cette étape pendant longtemps! Çà avait l’air si beau!


Tikal et la isla Flores

Nettement plus dans le nord cette fois, rdv à Tikal pour ses incontournables ruines cachées en pleine jungle. C’est un parc naturel préservé et aussi un site archéologique majeur classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ici l’avantage d’être à l’ombre en pleine nature, peut être aussi un point négatif car on a du mal à contempler les temples depuis le sol avec tous les arbres. Certains n’ont pas encore été révélés d’ailleurs. Il y a énormément de travail et cela apporte charme et mystère à sa découverte. La faune y est très riche et sur la route pour rejoindre le site, on peut voir plein de panneaux avec des animaux sauvages dont des jaguars…

La isla Flores est comme son nom l’indique une petite île, elle se trouve sur le lac Peten non loin de Tikal. Son style et ses bâtiments colorés sont les principales raisons pour visiter cet endroit. Nous y avons fait un tour en voiture sur la route entre El Remate et Antigua. Une heure suffit laaaargement si vous logez dans un autre secteur autour du lac, sinon vous pouvez toujours y dormir et aller visiter Tikal, ca prend environ 1h30.


Izabal

Information de la plus haute importance lorsque vous aller de ce côté du Guatemala, à savoir tout à l’ouest sur la côte Caraibe… Plusieurs villes ne sont accessibles qu’en bateau ! Donc avant de réserver un logement, à Livingstone par exemple, vérifiez les moyens de transport et encore plus si vous avez une voiture de location. Les endroits à visiter depuis Izabal via un boat trip de la durée que vous souhaitez sont le :

Rio Dulce : on avait choisi un logement dessus, beaucoup plus simple !
Castillo de San Felipe : Vous pouvez simplement le voir depuis le bateau ou le visiter à pied.
Siete altares : des cascades à l’eau turquoise comme à Semuc Champey
Livingstone : petite ville très colorée et plus dans l’ambiance caribéenne que le reste du pays.

Alors, le Guatemala…? Çà vous tente?
Cet article vous a plu? Likez et partagez!

Rédigé par Ely

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.