Que faire en Corse Corsica?

Située à quelques kilomètres de l’hexagone, la Corse est un pays authentique, préservé d’une urbanisation massive. C’est une île verte entre montagne et mer Méditerranée. Elle offre une grande variété de paysages en plus de nombreux treks mondialement connus! Aio pè Corsica!

Les randonnées

Connue mondialement pour ses sentiers uniques, la topologie de la Corse a permis d’avoir de nombreux treks reconnus à travers le monde autant pour leur difficulté que leur beauté.
Les plus réputés sont :
Les Aiguilles de Bavella: De grandes murailles rocheuses situées entre l’Alta Rocca et la côte est de l’île.
Le trou de la Bombe: Situé en face du massif précédent, il se caractérise par un trou presque sphérique dans la paroi rocheuse.
Lac Melu et Lac du Capitellu: Deux lacs situés respectivement à 1000 et 2000 mètres d’altitude au sommet de la vallée de la Restonica.
GR 20: Un des plus fameux trek du monde de plus de 160 km parcourant l’île du nord au sud.
Monte Cintu: Avec un peu moins de 3000 mètres, c’est le plus grand sommet de l’île. On le retrouve à Ascu.
Capu Tafunatu
Les pozzi de Ghinosi: Accessible depuis le col du même nom des pelouses très vertes morcelées de trous d’eau.
L’Uomo di Cagna: Sommet de Corse du Sud qui a la particularité d’avoir de grosses pierres qui tiennent en équilibre.

Les rivières et les Cascades

De part sa topographie très montagneuse à l’intérieur des terres, l’île offre un nombre hallucinant de rivières et de cascades aux profils variés, toutes plus belles les unes que les autres .
La Restonica: Une rivière magnifique à l’eau claire qui découle directement de la montagne non loin. Attention à l’eau très froide avec la fonte des glaces.
Le Fangio: Située non loin de Galéria en direction d’Albertacce, c’est la que l’on trouve la rivière la plus chaude de l’île. On retrouve aussi quelques ponts génois tout le long.
La Purcaraccia: Un des symboles de l’île et un des plus beaux spots, c’est une suite de cascades et bassins naturels formés dans la roche. Magnifique!!!
Cascade des anglais: Petite cascade située dans un havre de verdure et petit bassin. Le cadre est idyllique et facilement accessible depuis le col de Vizzavona
Piscia Di Gallu: Une des plus hautes cascades de l’île, accessible après une longue balade offrant de super paysages. Pas possible de s’y baigner
Cascade Polischellu: Belle cascade à l’eau couleur émeraude, on retrouve vasques et toboggans également. A proximité de Quenza.
Cascade du Radule: Une marche facile pour arriver à une belle cascade et son bassin
Cascade Bughja: Avec plus de 100 mètres de hauteur c’est une des plus hautes de l’île, elle se trouve en Haute-Corse.
Cascade d’Uceluline: Une belle cascade située entre deux parois rocheuses dans les environs de Cervione

Les plages

Si les plages de la caraïbe sont très réputées,  les plages corses n’ont rien à leur envier. Du Nord au Sud de l’île de beauté, on trouve un grand nombre de plages somptueuses. Seul bémol certaines sont sur-fréquentées Palombaggia: Surement la plage la plus réputée de l’île située à Porto-Vecchio. Eau magnifique de beaux rochers couleur orangée et beaucoup de monde
Ghjunchitu: Plage beaucoup moins connue, elle n’en est pas moins belle. Eau turquoise et bloc rocheux qui rajoutent au caractère.
Alga: Située non loin de Calvi, sa taille et son accès difficile en font une plage très peu fréquentée.
Saleccia: Une plage magnifique avec une eau translucide et des troncs d’arbres séchés en fond. Pour y accéder il faut traverser le désert des Agriates.
Santa Giulia: Une plage avec un petit air de Maldives avec ses gros blocs de roches, son eau turquoise et son sable fin. Visible à Porto-Vecchio évidemment
Cupabia: Une belle et grande plage du Golfe de Valinco assez peu fréquentée.

La population

Un mot: Extraordinaire! N’en déplaise aux médisants, nous avons trouvé les corses très accueillants et ils ont contribué à rendre notre séjour encore plus mémorable. Pas toujours souriant de premier abord mais une fois la glace brisée c’est un régal. Un peuple fier de sa culture, qui aime la faire découvrir et tente de la préserver.

La gastronomie

La Corse c’est aussi un voyage pour les papilles… Beaucoup de saveurs diverses et variées pour éveiller vos sens . La gastronomie fait partie intégrante de leur culture, voici quelques mets à gouter absolument ou à ramener dans vos valises:
L’Huile d’olive: il en existe plusieurs sortes, elles sont toutes délicieuses et savoureuses rien à voir avec ce qu’on trouve en grande surface
Le vin de Patrimonio: Vin le plus réputé de l’île de la région du même nom située dans le cap Corse. Principalement vin rouge et rosé.
La figatellu: saucisse corse à base de foie de porc
Les canistrelli: biscuit à la cannelle
Le brocciu: Fromage de chèvre typique de la région
Le Migliacci: Sorte de focaccia aux brocciu
Le gâteau aux châtaignes
Le sauté de veau aux olives
Le sanglier à la corse

Les routes et les paysages

Tout comme les treks, les routes de Corse sont reconnues pour leur beauté, c’est d’ailleurs une des destinations phares des motards avides des routes sinueuses. C’est l’occasion de voir des animaux sauvages (cochons, brebis, mouflons), des formations rocheuses atypiques, des villages intemporels, une végétation foisonnante. Toutes les routes valent le détour, car elles ont toutes une beauté cachée. Voici une liste non exhaustive de lieu à ne pas manquer:
Les calanques de Piana: Formations rocheuses à la couleur typique visible sur la route côtière après la ville de Porto
Défilé Inzecca et Strette: Une route sinueuse entre deux pans rocheux avec en contrebas le fleuve fium’obu
Les Aiguilles de Bavella: Muraille rocheuse que l’on trouve près du village du même nom
La vallée de l’Asco: Une vallée magnifique qui longe une rivière homonyme et mène à un petit village en altitude ainsi qu’au plus fameux pont génois de l’île
Les gorges de la Restonica: Accessible depuis Corte c’est par une route sinueuse et étroite qui longe la rivière menant au fameux Monte Rotondo où se trouve les lac Melu et Capitellu.
Iles Lavezzi: Archipel de 23 îles situées au sud de Bonifacio, elles offrent un cadre dantesque.
La réserve de la Scandola: La Scandola est accessible depuis plusieurs villes du sud-est de l’île visible depuis la route, la balade en bateau vaut le détour. Elle est souvent couplée au Golfe de la Girolata.
Les Agriates: Désert situé entre La Balagne et le Nebbio disposent d’une grande diversité de paysages et plages somptueuses.
Sans oublier les petits villages comme Corte, Quenza, Porto ou Ota

Combien de temps partir ?

Un bon mois serait nécessaire tant il y a de choses à faire.

Quand partir ?

Eviter la saison touristique ! (Juillet à Août, forte chaleur)

Où se loger ?

Les logements sont assez chers même les petits motels. Comptez un peu moins de 100€/nuit pour une chambre double/triple. N’hésitez pas à regarder sur Airbnb, il y a des logements sympas et moins cher.

Les formalités?

RAS.

Où se nourrir ?

Il y a de nombreux restaurants avec des plats du jour à partir de 10€, comptez près du double dans les zones touristiques. On trouve également énormément de pizzérias. Les tarifs pour une pizza moyenne tournent autour de 10€.

 

Quel budget ?

Billet A/R au départ de Paris en moyenne à 150€, mais on en trouve dès 80€ avec EasyJet. Comptez entre 8€ et 15€ pour se nourrir. On trouve des hébergements à partir de 30€/nuit. Tout dépend de la saison et de l’emplacement.

Quel événement à ne pas manquer ?

Feux de la Saint-Jean / Saint-Erasme

Quelle monnaie prendre ?

Euro

Quel transport ?

Les routes sont MAGNIFIQUES et en bonne état vous pouvez utilisez une voiture, une moto, un vélo, à pied.

 

Voyager avec bébé

On trouve tout le nécessaire pour bébé là-bas, les corses sont sensibles aux bébés et très affectueux avec les enfants en général.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.