Faire un stage en Australie avec un working holiday visa

 

Quand on vous dit Working Holiday Visa, à quoi pensez vous? Perso, je m’imaginais automatiquement serveuse ou vendeuse en Australie, vivant près de la mer et m’initiant au surf… Mais j’ai décroché mon WHV dans un tout autre contexte! Ce permis vacance travail m’a permis de réaliser mon stage de fin d’année en Australie 🙂 . Je vous raconte mon expérience aux pays des kangourous!

 

Pourquoi partir en stage en Australie?

Est ce que je vous raconte vraiment mon histoire? 🙂 lol! Je devais réaliser un stage de fin d’année de 6 mois après mon semestre au Japon. J’avais une proposition confirmée à Miami dans une entreprise que j’adore et pour laquelle j’avais déjà travaillé: Thémaé. Durant mon semestre à New York  je m’étais donnée à fond en vente et marketing pour Thémaé, c’était un super job!
J’ai commencé à envisager une autre destination pour mon stage en me renseignant sur les démarches pour le visa afin de retourner aux USA. Tout en recherchant les solutions pour obtenir un nouveau visa pour les USA, j’ai envoyé des demandes de stage en Argentine, en Nouvelle Zélande, au Pérou, en Afrique du sud… Drew effectuait à ce moment son WHV en Australie, je me suis dit pourquoi pas? Il fallait que je le rejoigne alors, j’ai juste axé mes recherches sur l’Australie. 🙂

Article: Working Holiday Visa en Australie, témoignage de Drew

working holiday visa

Pourquoi un working holiday visa?

C’était la solution la plus simple, un stage est en fait un travail rémunéré ou pas. Cela me permettait de rester sur le territoire pendant un an et mon stage était de 6 mois. De plus, contrairement à beaucoup d’idées reçues vous pouvez postuler à tout type de poste.

Article: Toutes les infos sur le Working Holiday Visa

Comment je m’y suis prise pour trouver un stage?

J’étais dans le rush, je n’avais plus que 3 semaines pour trouver une solution donc je suis passée par un organisme pour me faciliter la tâche! J’ai choisi Aquarius qui proposait de rechercher un stage dans le secteur demandé, dans 3 villes au choix avec prise en charge des formalités. Je devais fournir un CV, une lettre de motivation et être disponible pour les entretiens par skype. Il y a juste un entretien de découverte avec une interlocutrice d’Aquarius par téléphone pour évaluer votre niveau d’anglais. Le mien était bon puisque je venais de passer un semestre à NYC et un à Tokyo.

Comment j’ai obtenu mon WHV?

Après 3 propositions de stage, j’ai choisi le poste d’assistante en ressources humaines pour THE STAR à Sydney. The Star c’est un complexe immense situé à Pyrmont comprenant: casino, magasins, restaurants, hôtel, spa, boîte de nuit, salle de concert… Une fois le contrat signé, j’ai fait ma demande de WHV sur le site officiel: demande de WHV en ligne.
faire un stage en australie avec un working holiday visa

Comment je me suis organisée?

Après mon semestre au Japon j’ai rejoint Drew pour voyager en Thailande et au Laos, puis Tessa pour la Malaisie, Singapour et Bali. Je suis rentrée à Paris pour 3 semaines de séminaires, puis à la fin de cette période je suis partie directement rejoindre mon chéri à Melbourne. Tout à commencé par un road trip d’avant stage en Tasmanie et de Melbourne à Sydney en camping car!

Photos de Tasmanie & Australie

working holiday visa en australie
Tasmanie

 

working holiday visa
Melbourne

Le vol

J’ai choisi la compagnie Emirates que j’ai adoré. C’était un vol extrêmement long mais agréable: 22h depuis Paris avec une escale à Dubai. Ne sachant pas quand je repartirai ni l’itinéraire que je voudrais effectuer, je n’avais pris qu’un aller-simple.
vol vers l'australie    vol vers l'australie

Mon arrivée en Australie

J’ai atterri à Melbourne fin septembre alors que je commençais mon stage mi-octobre. Après 3 jours à Melbourne, direction la Tasmanie au sud de l’Australie! Une île de toute beauté avec des plages à rendre jalouse la Caraïbe… Peu de touristes et plein de wallabys, de wombats, de koalas, de randonnées, de plages; la nature dans toute sa splendeur!

wallabys en tasmanie australie

Trouver un logement

A notre arrivée dans la ville définitive: Sydney, nous avons passé 10 jours à l’hôtel le temps de passer en revue les appartements disponibles. Au final c’est allé assez vite avec des sites comme: Domain,  Gumtree, Craiglist, Realestate… Nous avons enchainé les visites, enfin surtout Drew parce que j’ai commencé mon stage 2 jours après notre arrivée. A deux, le loyer est assez abordable donc parfait si vous êtes en couple sinon optez pour la colocation!

A savoir:
Il faudra vous occuper de l’installation de la box téléphone-wifi et de l’électricité.
Pensez à ouvrir un compte bancaire en Australie pour recevoir vos salaires et payer les factures, je ne l’ai pas fait car Drew en avait déjà un.

 

Le stage

Les australiens sont vraiment sympas et loin d’être racistes comme on l’entend souvent. Mes collègues et supérieurs étaient adorables et compréhensifs. Le premier jour, j’ai été présenté à mon supérieur direct qui m’a fait visiter complexe. The Star est un endroit superbe qui recrute beaucoup si vous avez de l’expérience, pas besoin de diplôme! Je sais de quoi je parle, j’étais en ressources humaines et j’étudiais les candidatures. En plus, il y avait beaucoup d’avantages: réductions dans toutes les enseignes, accès à la boîte de nuit et tramway gratuit grâce à leur pass 🙂 . Çà aide tout de suite à faire des économies! Horaire: 9 à 17h donc bon les premiers jours c’était OK puis, j’ai vu que personne ne se prenait la tête donc j’ai commencé à me la couler douce lol! Et puis au final, y avait pas tant de travail que çà donc bon… Je vous conseille de vraiment réfléchir à ce que vous voulez faire parce qu’au bout de 3 semaines, je me suis rendue compte que je détestais les ressources humaines! Du coup au bout de 3 mois, j’ai informé de mon départ anticipé. Je n’aimais pas ce travail qui était très répétitif. J’avais l’impression de stagner et rester enfermée dans le bureau à fixer l’ordinateur dans un open space ne me convenait pas! Je pétais les plombs et c’était une torture de me lever pour aller bosser.

working holiday visa in love

Voyager en Australie pendant son WHV

J’aurais aimé le faire mais vraiment il y a des choix à faire au niveau financier. En effet, les déplacements coûtent vraiment chers et les distantes sont énormes! J’ai finalement visité la Tasmanie et la côte est de la Great ocean road jusqu’à Byron Bay.

Ce qui m’a vraiment manqué en Australie, c’est cette absence de culture et ce manque de spécialité culinaire. Mon Dieu, qu’est ce que la Martinique m’a manqué! Je rêvais de boudins, d’accras, de jambon noel et de pâtés salés pendant les fêtes mais en plus je me suis mise à la cuisine créole grâce au site de Tatie Maryse.

stage en australie avec un WHV stage en australie avec un WHV

Bilan de cette expérience

Malheureusement je n’ai pas apprécié mon working holiday visa comme c’est le cas pour la majeure partie des gens. En effet, l’intérêt de ce visa est de travailler et voyager à travers l’Australie. Tandis que la recherche d’emploi sur place en fonction de vos envies vous permet de visiter le pays, opter pour un stage décidé à l’avance comme moi, nous oblige à rester dans une ville sans possibilité d’explorer vraiment l’Australie. De plus, il vous faudra vraiment être payé pour vous permettre de multiples déplacements, ce qui n’était pas mon cas.
J’y ai vu de beaux paysages, mais rien d’extraordinaire comme en Asie. Je n’ai pas eu le souffle coupé et j’avais du mal à profiter de la mer avec tous ces panneaux: attention aux requins, attention au courant, attention aux méduses, attention aux vagues qui explosent sur la plage,etc… Plusieurs endroits m’appellent mais je n’ai pas eu l’occasion d’y aller comme whitsundays!
C’est un pays que j’aurais préféré découvrir en tant que touriste avec un bon budget sur 2 mois. Une autre fois j’espère, y aller en camping car et en famille serait cool!

Si toi aussi tu veux partir ou est déjà parti en WHV: like & partage cet article et contacte nous pour raconter ton expérience.

Rédigé par Ely

Write A Comment