Nous avons rencontré ce globetrotteur il y a plus d'un an pendant notre working holiday visa en Australie, un voyageur passionné comme nous et un ami... Depuis il a réalisé son tour du monde en découvrant l'Asie, l'Amérique du sud et l'Afrique!

 

  • Présentes toi en quelques mots

Je m'appelle Matthieu et cela fait 2 ans que je voyage. Je suis âgé de 27 ans et issu d'une formation STAPS (science et technique des activités physiques et sportives) spécialité entrainement sportif.
Après avoir travaillé 2 ans en tant que coach sportif dans un club de fitness, et en tant que coach personnel à mon compte, j'ai décidé de tout lâcher, prendre mon sac a dos et m'envoler vers une nouvelle aventure dont je rêvais depuis mes 18 ans.

 

  • Quand as tu commencé à voyager seul? Quelle était ta destination et comment s’est passé ta première expérience ?

C'est ainsi que je me suis rendu en Australie en Working Holiday Visa, un visa spécial pour les jeunes de moins de 31 ans qui te permet de rester un an sur le territoire avec possibilité de travailler afin de financer ton voyage (à noter que ce visa existe aussi pour la Nouvelle Zélande, le Japon, Hong Kong, Taïwan, Corée du Sud, Russie, Argentine, Canada, Chili, et prochainement au Brésil et en Colombie). J'ai donc passé ma première année entre boulot et Roadtrip autour de cet immense pays. Par la suite, j'ai passé 6 mois en Asie et 6 mois en Amérique du Sud avec l'argent que j'avais économisé depuis que je travaille. Ainsi en l'espace de 2 ans et en plus de l'Australie, j'ai eu la chance de visiter la Thailande, le Laos, le Cambodge, la Birmanie, l'Indonésie, la Malaisie et le Népal pour ce qui est de l'Asie. La Colombie, l'Equateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili, l'Argentine, le Suriname, la Guyane Française et le Brésil pour ce qui est de l'Amérique du Sud.

  

  • Voyager a t il changé ta façon de voir la vie ? 

Mon expérience en Australie a été fantastique, elle m'a permis entre autre de développer (ou d'apprendre..) la langue anglaise, de me mesurer à moi même dans un pays avec une culture étrangère, de me débrouiller afin de trouver un emploi en pays anglophone, d'apprendre à voyager de façon économique tout en essayant de garder un minimum de confort, de découvrir le vrai voyage en mode "backpacker".
J'ai passé mon premier mois en Roadtrip de près de 5500km sur la côte ouest, de Perth a Darwin, puis j'ai trouvé du travail sur Melbourne. 2 mois après, je me retrouvais au milieu de l'outback australien, dans un ranch à parcourir les terres désertiques en moto cross et en Quad à la recherche de moutons, chèvres ou autres bovins sauvages. A la suite de cette formidable aventure, j'ai validé mes jours dans l'éventualité d'un second visa (en travaillant 88j en zone rurale dans des métiers spécifiques, le gouvernement australien vous offrent la possibilité d'une seconde année en Working holiday visa). Puis, j'ai effectué un second Roadtrip de 4000km sur la côte Est, de Cairns à Darwin, passé la nouvelle année à Sydney, puis voyagé en Tasmanie pour finir par retravailler sur Melbourne et finalement  m'envolé pour l'Asie du Sud-Est.

 

  • De quelle façon voyages tu ? Comment organises tu tes voyages ?

Depuis la fin de mon aventure australienne, je ne voyage plus qu'en sac à dos, je dors principalement en auberge de jeunesse, guest house ou autre bungalow toujours en recherchant le meilleur rapport qualité/prix. Je laisse également une très grande place à l'imprévu, un des avantages de voyager seul est que l'on peut changer les plans à volonté suivant les envies, les personnes rencontrées, les avis d'autres voyageurs, etc...
Ainsi en arrivant dans un pays, je connais les grandes lignes de mon voyage mais rien n'est programmé mise à part ma première nuit d'hôtel.

moperou

Pérou

 

boliviemo

Bolivie

 

equateurmo

Equateur

 

maunepalsnow

Népal

 

 mauthai
Thailande

 

maucambodge

Cambodge

 

 mauricio australie
Australie

 

iguzumo

Chutes d'Iguazu

 

mauricioaustralie

Australie

  •  Racontes nous un souvenir ou une expérience inoubliable de voyage et la chose la plus folle que tu ai fait

Lors de mon voyage au Népal, pays surtout connu pour ses sommets à plus de 8000 mètres et ses trekking (à juste titre), je me rendais dans le sud du pays où se trouve un tout autre paysage et tout aussi intéressant, la jungle, formant une frontière naturelle entre le sud du Nepal et le nord de L'Inde. Cette jungle est un environnement dorénavant protégé en un parc national de première importance pour la préservation d'espèces animales en voie d'extinction telles que le tigre du Bengale, ou encore le rhinocéros d'Asie.
C'est lors d'un safari animalier, un "jungle walk", et accompagné de mon guide que l'on est tombés nez à nez avec un de ces rhinocéros. Bien que plus petit que son cousin africain, il n'en reste pas moins très impressionnant, une carapace à l'allure d'un char de combat, une corne de petite taille, qui fait malgré tout la taille de mon avant bras, et surtout, plus de 800kg de muscles.
Impressionné, ébahi par cette découverte je sentis l'excitation et l'adrénaline de voir cette bête d'aussi près quand le guide me fit descendre rapidement de mon nuage et me ramena à la réalité, ceci est une bête sauvage et je suis sur son territoire, autant dire pas le bienvenue.
Calmement le guide me désigna l'arbre le plus proche et me demanda d'y monter lentement. Je m'exécuta tandis qu'il attrapa son bâton de bambou.
Le rhinocéros commença à charger, cette masse en action prise de furie fendait les hautes herbes et autres bambous comme s'il n'y avait rien sur son passage, c'était simplement impressionnant. Le guide quand à lui était resté en bas, agitant son bâton dans les airs et le rabattant violemment sur le sol tout en hurlant. Il répéta l'action une deuxième fois. J'étais stupéfié du haut de mon perchoir et ne pût juste qu'admirer la suite de la scène. Lorsque son bâton se rabattit au sol la seconde fois, le rhinocéros arrêta sa charge, le fixa, s'avança encore un peu, puis fit demi tour et s'évapora dans les hautes herbes quelques minutes plus tard. Dès que la zone fut sécurisée, je descendis de mon arbre encore admiratif du spectacle et du courage de mon guide, qui avec un bout de bois mis en déroute un rhinocéros.

  

  • Quelles sont les destinations que tu recommandes et pourquoi ?

De tout les pays que j'ai fait jusqu'à maintenant, il y en a un qui m'a particulièrement marqué, c'est le Pérou. Je pense que le Pérou est sous estimé en tant que destination touristique, c'est un pays riche en histoire (peuple pré-incas, incas...) et en paysage que l'on ne soupçonne même pas. Dans le même pays, l'on trouve des spots de surf mondialement connus, des sommets enneigés à plus de 6000mètres, des glaciers, l'Amazonie, des déserts arides, des volcans, le canyon le plus profond du monde et des sites historiques exceptionnels. Il est très bon marché (comptez entre 5 et 10$ par nuit avec petit déjeuner en dortoir, les trajets de bus dépassent rarement 20euros pour 15h, l'on y mange des menus du jour de qualité pour 2$..) et les locaux sont très accueillants et toujours prêt à aider.

 

  • Quelle est ta prochaine destination ?

Je suis actuellement en Tanzanie, puis j'espère continuer au Mozambique, en Afrique du Sud et Namibie. Ensuite, j'aimerais faire un road trip USA - CANADA et avoir la chance de bénéficier du working holiday visa au Canada.

  

Nous espérons que ce portrait de voyageur vous a donné envie de prendre votre sac à dos pour partir à l'aventure ou juste de voyager plus pour découvrir les merveilles de notre belle planète!

 

Suivez Matthieu sur Instagram: @matthieu.travel 

Interviewé par Ely

2 Comments

  1. OUI JE VOYAGE SOUVENT SEULE
    J AIMERAIT RENCONTRER DU MONDE POUR FAIRE UN TOUR DU MONDE OU JUSTE UN FESTIVAL
    MERCI DE M ECRIRE
    BON VOYAGE
    I WISH I CAN FIND TRAVELLERS LIKE ME
    WHO TRAVEL ALONE

    • admin
      admin Reply

      Bonjour,
      Il me semble qu’il existe certains sites ou communautés de voyageurs sur facebook pour pouvoir partir en groupe.
      Je vais me renseigner et je reviens vers toi.
      A bientôt!

Write A Comment