Escapade à Vienne, Autriche

escapade: un long weekend à vienneA la recherche d’une escapade citadine en Europe ? Pourquoi ne pas partir à la découverte de cette capitale marquée par son beau patrimoine ? Vienne, est une ville assez surprenante entre son architecture classique, son amour pour l’opéra et ses galeries d’art en opposition avec les nouveaux bars branchés, les multiples enseignes de magasins et ses grattes ciel.

Je me suis rendue à Vienne il y a déjà quelques années avec ma sœur, je vous avoue qu’à notre arrivée nous nous sommes vraiment demandées pourquoi on avait choisi Vienne. La ville avait l’air morte, les rues désertes, le froid glacial nous gelait les joues… Et oui, nous avions choisi la mauvaise période (mars) alors commençons par les mois recommandés pour se rendre en Autriche. Ce serait quand même dommage que la majorité des centres d’intérêts de la ville soit fermés !

Infos pratiques

Quand partir à Vienne ? De mi-avril à mi-octobre de préférence. L’hiver y est très dur avec des températures avoisinant les -20°C.

Comment s’y rendre ? Pour un weekend, il est préférable de prendre l’avion. Il existe des vols réguliers depuis Paris, 2h de vol. Nous avions pris la compagnie Niki, une compagnie low cost mais qui nous a totalement satisfait aussi bien pour sa ponctualité que pour son service. Vous pouvez aussi choisir les options bus ou train.

Rejoindre la ville depuis l’aéroport :
– En bus, navette aéroport –schwedenplatz toutes les 30min, durée 20min de 5h à 00h20. Le tarif était de 6€, il a peut être changé depuis.
– Le train rapide schnellbahn S7 vous amène à la gare de wien-mitte, c’est moins cher que le bus mais il y a beaucoup moins de navettes ! Renseignez vous avant et demandez bien quel ticket prendre en fonction de votre destination.
– En taxi, moins de prise de tête mais c’est aussi le moyen le plus cher (plus de 35€) et le plus long (30 min minimum).

Se déplacer dans la ville : tout est accessible à pied en fonction de l’emplacement de votre logement, nous options pour la marche, le bus, la calèche et le taxi la nuit.

 Monnaie et langue : vous pourrez utiliser vos euros sans problème par contre on y parle allemand ! Avec de la chance vous pourrez communiquer en anglais, nous n’avons pas eu de problème dans les lieux touristiques.

Décalage horaire : pas de différence avec la France.

Le budget : Cette destination est plutôt onéreuse surtout pour le billet d’avion (en fonction de la période) et le logement. Ensuite vous pouvez faire le choix de manger sur le pouce pour économiser mais se serait dommage de passer à côté des spécialités de la région.

Que faire à Vienne ? Les incontournables

  • Musées et monuments : le belvédère, le musée fur angewandte kunst, le museumsquartier, le château de schonbrunn. Il y a environ 120 musées donc faudra choisir !
  • Les parcs : le parc de schonbrunn, les jardins du belvedere, le prater, le lainzer tiergarten, le volksgarten, le burggaten, le stadtpark. Terminons par un parc dédié aux enfants avec toboggans, bacs à sable et balancoires : le potzleinsdorfer schlobpark.
  • L’île artificielle, la Donauinsel : bande de terre aménagée en parc de loisirs avec des activités comme du surf, de la plongée, vélo, aires de bbq,
  • Aller à l’opéra, voir un concert, participer à un bal ! Vienne est quand même le berceau de la musique classique, elle a vu bien des artistes au cours de l’histoire : Strauss, Mozart, Schubert, Beethoven… Vous pouvez même vous rendre dans leurs anciennes demeures ! Toutes les infos sont dans les offices de tourisme.

Les spécialités culinaires

Inspirées de recettes tchèques, serbes, polonaises et hongroises… La cuisine autrichienne mêlent les tendances gastronomiques d’Europe de l’est.

Le salé : l’oie rôtie au chou rouge, goulash au paprika, soupe aux haricots, boulettes de viande épicées, le schnitzel (escalope de proc panée), le tafelspitz (aloyau de bœuf bouilli façon pot au feu avec des pommes de terre sautées et de la purée de raifort aux pommes).

N’oubliez pas de tester leur bar à saucisses ambulant, les wurstelstand, petit kiosque servant des saucisses grillées, bouillies, fourrées au fromage, …

Le sucré : purée de châtaignes, compote de prunes, mousse aux myrtilles, meringue à la noisette, palatschinken (crêpes fourrées au fromage blanc, chocolat ou éclats de noisettes), buchtel (brioches), powidltascherl (beignet à la confiture de quetsches), le strudel (feuilleté aux pommes, raisins et cannelle), kaiserschmarrn (omelette sucrée avec raisins secs et compotes), le célèbre sachertorte (gâteau au chocolat fourré à la confiture d’abricots avec un glaçage chocolaté) et bien sur le célèbre chocolat viennois!

Il existe également une centaine de types de pain : au pavot, au cumin, au sésame, aux poires, au rhum, aux pommes de terre, aux raisins…

Voilà vous êtes prêt pour votre prochain voyage à Vienne!

Rédigé par Ely

1 Comment

Write A Comment