Chefchaouen, la ville bleue du Maroc

Chefchaouen, également connue sous le nom de Chaouen, est située dans les montagnes du Rif à une altitude de 600 mètres, au pied des montagnes Kelaa et Meggou. Elle est connue comme la « ville bleue » du Maroc en raison de ses structures bleues. Les touristes du monde entier la visitent pour se promener dans ses charmantes rues pavées. Chefchaouen est la dernière ville que nous visitons au Maroc après un voyage de 10 jours de Marrakech à Fès via le désert de Merzouga. Nous avions prévu une excursion d’une journée depuis Fès pour y passer la journée.

Pourquoi Chefchaouen est bleue ?

Il existe plusieurs version à cette énigme, voici les plus connues :

Tradition juive:

Pour comprendre les origines de la teinte bleue de Chaouen, il faut se plonger dans son passé. Le Sharif Ali ibn Rachid al-Alami a établi la ville au 15ème siècle, et elle a été l’une des places fortes du sultan dans sa résistance aux invasions espagnoles et portugaises. Elle a ensuite accueilli une population formée principalement d’Andalous, puis de Morisques expulsés d’Andalousie. Cette pratique a longtemps été illégale pour les chrétiens, mais pas pour les juifs. Les juifs séfarades qui se sont réfugiés à Chefchaouen ont peint leurs maisons en bleu. Dans le judaïsme, c’est la teinte de la création de Dieu, du ciel et de la mer. Cette coutume a ensuite été adoptée par les habitants, qu’ils soient juifs ou non.

Autres versions:

D’autres théories sont proposées par les habitants de Chaouen. Cette teinte aurait été choisie par certains pour éloigner les moustiques. La couleur bleue des murs ressemble à l’eau qui coule, ce qui chasse les insectes. Les nuances de bleu, quant à elles, permettent de garder leurs maisons plus fraîches pendant les mois les plus chauds.

On prétend également qu’il s’agit d’un hommage à la source d’eau de la montagne, la cascade de Ras el-Maa. Enfin, les maisons et les murs blanchis à la chaux et bleu ciel de Chefchaouen ne sont pas uniques. On peut les voir dans diverses villes du pourtour méditerranéen (Maroc, Tunisie, Grèce, etc.), et ils rappellent le bleu profond de la Méditerranée.

Passionate photographer in Morocco

Que faire à Chefchaouen ?

Moins connue que Casablanca et Marrakech, elle mérite pourtant d’être visitée et appréciée, ne serait-ce que pour ses tons bleus si particuliers. Dans ses ruelles, il souffle un air d’Espagne, évocateur de celles de l’Andalousie. La tranquillité de cette petite ville, dont l’environnement est à la fois paisible et actif, fait le bonheur des photographes, heureux de pouvoir capturer le bleu si bleu de Chefchaouen. On prétend que si ses habitations sont peintes de ce beau bleu, cela repousse les moustiques. Et l’on pense que les immigrants juifs ont apporté ces murs bleus dans la ville en 1930 pour représenter le ciel et le paradis. Depuis lors, les habitants ont perpétué la coutume en peignant les bâtiments arabo-andalous d’un bleu poudre qui attire le regard et procure un sentiment de douce détente.

La Médina

La meilleure façon de découvrir Chefchaouen est de se perdre dans la médina. Elle est assez petite et comporte de nombreuses ruelles calmes à explorer. Elle est évidemment décorée de diverses teintes de bleu, avec quelques éclats de couleur ici et là. Il s’agit d’une excellente œuvre d’art qui présente des centres d’intérêt intéressants à ne pas négliger. Parmi ceux-ci, citons Uta el-Hammam, situé au centre de la médina, et ses nombreux cafés, ainsi que la grande mosquée et la célèbre Kasbah, toutes deux accessibles aux touristes.

Le Souk

La culture rurale des Marocains se reflète dans les souks. Ils ne font pas seulement partie du patrimoine des populations rurales, mais aussi de leur vie sociale. Nous vous invitons à découvrir l’attrait de la culture Jbala sur les marchés hebdomadaires de la région de Chefchaouen.

Chefchaouen, comme Marrakech et Casablanca, nécessite un détour par les souks animés. Coussins colorés, tapis berbères, tuniques, babouches… vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour ramener chez vous un petit morceau de la ville bleue.

La Kasba

Si la médina de Chefchaouen est charmante, cela vaut vraiment la peine de monter pour la voir au coucher du soleil ! Vous avez une petite marche, très simple, et pas raide (en fait, ça se fait en 20 minutes) qui longe la rivière (un endroit plein de vie que j’adore ici), les maisons de bergers, et l’environnement avant d’atteindre la mosquée Bouzzafar, qui offre une vue magnifique. Attention, la zone est rapidement envahie, mais si vous n’êtes pas adepte du trekking, comme moi, c’est un bon compromis !

Faire du Trek

Chefchaouen est facilement accessible en deux jours. Pour aller encore plus loin, vous pouvez essayer de rejoindre la ville d’Akchour, qui se trouve à une trentaine de minutes en véhicule. C’est une ville idéale pour le trekking, notamment à proximité du parc national de Talassemtane. C’est l’endroit idéal pour admirer les magnifiques paysages de montagne.

prophet-mohammed-mosque-al-masjid-an-nabawi-medina

Admirer le coucher du soleil

Si la médina de Chefchaouen est charmante, cela vaut vraiment la peine de monter pour la voir au coucher du soleil ! Vous avez une petite marche, très simple, et pas raide (en fait, ça se fait en 20 minutes) qui longe la rivière (un endroit plein de vie que j’adore ici), les maisons de bergers, et l’environnement avant d’atteindre la mosquée Bouzzafar, qui offre une vue magnifique. Attention, la zone est rapidement envahie, mais si vous n’êtes pas adepte du trekking, comme moi, c’est un bon compromis !

Comment aller à Chefchaouen ?

Vous pouvez facilement rejoindre Chefchaouen si vous avez une voiture de location. Comptez environ 2 heures de route depuis Tanger pour parcourir environ 110 kilomètres. Il faut compter environ 3h30 / 4 heures pour parcourir les 200 kilomètres qui séparent les deux villes depuis Fès, qui est plus éloignée.

L’allée de Chefchaouen Si vous n’avez pas loué de voiture, vous pouvez toujours vous rendre dans cette ville du nord du Maroc en empruntant les transports en commun. Il faut savoir que Chefchaouen n’est pas accessible par le train. Par conséquent, vous devrez utiliser le bus. Selon l’endroit où vous vous trouvez dans le pays, vous pouvez déjà atteindre Tanger ou Fès, qui sont toutes deux bien desservies par le train.

De là, vous pouvez prendre un bus pour Chefchaouen :

  • Depuis Tanger: comptez environ 2h45 / 3 heures de route.
  • Depuis Fès: comptez 4 heures de bus pour ce trajet.

Combien de temps pour visiter Chefchaouen ?

Chefchaouen est un tout petit village que l’on peut traverser à pied en une seule journée. Néanmoins, c’est peut-être un long voyage pour voir si peu de la ville. Je vous propose tout de même deux jours pour vous détendre, sans vous presser, sans vous déplacer, sans prendre de photos, sans examiner les coins, etc…

En deux jours, cela commence à faire beaucoup pour la seule ville de Chefchaouen. Mais c’est aussi une zone de randonnée, et Chefchaouen sert de point de départ aux aficionados de la nature et de la marche. Pour prolonger votre séjour, vous pouvez visiter le célèbre parc national de Talassemtane et ses cascades. Vous pourrez vous rendre jusqu’à la mosquée Bouzâafar, qui domine la ville sur sa colline sud-est, à proximité de la ville.

Laisser un commentaire