Découvrez les spécialités culinaires en Martinique

L’épice caractéristique de l’île, le colombo, est largement accessible sur les marchés et commerces locaux. Le mélange d’épices est un mélange d’influences françaises, antillaises et est-indiennes. Il combine des épices antillaises comme le curcuma, la graine de moutarde brune, le piment, la coriandre, le laurier, le thym et le poivre noir. Il s’agit d’un curry classique de Colombo composé d’agneau cuit, de lait de coco, de gingembre et de poudre. Cette saveur est parfois utilisée pour assaisonner le poulet, la chèvre, le porc ou des légumes comme l’aubergine, la citrouille et d’autres légumes-racines.

Le plat était à l’origine composé de morue assaisonnée combinée à de la farine et étalée sur du pain mouillé, mais il a depuis été modernisé pour inclure des crevettes ou du poulet. Ce plat traditionnel doit être mangé avec les doigts, ce qui en fait une expérience sociale mémorable.

Une traduction directe serait « avocat féroce », ce qui se rapporterait à un apéritif de poisson sucré et salé. Les quantités d’épices employées dans la sauce lui confèrent sa férocité. L’avocat, le jus de citron vert, la farine de manioc et les piments sont mélangés à des feuilles d’épinards et à de la morue salée dans ce célèbre plat. La chair de homard ou de crabe est utilisée dans de nombreuses variantes. Ce repas était généralement servi au petit-déjeuner par les travailleurs des plantations de sucre.

L’hôtel-restaurant La Suite, Villa’s niché sur les hauteurs des Trois-îlets avec une vue panoramique sur la pittoresque baie de Fort-de-France, propose une cuisine unique et raffinée, régulièrement revisitée et mêlant produits frais et locaux, grâce aux liens privilégiés que le chef Florent Boucher a tissés avec les pêcheurs et agriculteurs locaux.

Le poulet boucané est un voyage gastronomique qui transforme le poulet d’un repas sain et ennuyeux en une expérience de consommation passionnante. Le chef grillardin fait d’abord mariner le poulet à l’os avec du jus de citron ou de citron vert, de l’ail et des échalotes pendant plusieurs heures, voire toute la nuit ; ce n’est qu’ensuite que la volaille épouse le feu du barbecue. Enfin, le chef utilise une sauce chien pour recouvrir la peau croustillante du poulet boucané.

Le poulet boucané est un voyage gastronomique qui fait habilement passer le poulet de la catégorie des dîners ennuyeux et sans danger à celle des expériences remarquables. Le chef grillardin fait d’abord mariner le poulet à l’os dans du jus de citron ou de citron vert, de l’ail et des échalotes pendant plusieurs heures, voire toute la nuit, avant de le mettre sur le gril. Enfin, le chef arrose de sauce chien la peau croustillante du poulet boucané.

Laisser un commentaire