Que faire en Croatie ?

Que faire en Croatie ?

Le plus difficile lorsqu’on décide de passer quelques jours en Croatie, c’est de décider lesquels de ses nombreux trésors visiter.

Le pays se nourrit d’influences méditerranéennes et slaves car il est situé sur la mer Adriatique, face à l’Italie.

Entre côtes magnifiques, îles paradisiaques, villes et villages imprégnés d’une histoire riche en fusions culturelles et parcs naturels à couper le souffle, vous vous rendrez compte qu’il n’est pas nécessaire d’aller au bout du monde pour trouver un petit coin de paradis.

Split

Split vous plaira si vous aimez les vieilles pierres et les atmosphères médiévales. Capitale de la Dalmatie et deuxième ville du pays, elle possède un ancien palais romain (le palais de Dioclétien) dans son centre historique, devenu aujourd’hui un dédale de petites rues étroites et pavées où il est délicieux de se perdre. Si vous visitez Split, vous devez absolument vous rendre au palais.

Si vous voulez profiter de la mer et du soleil, Split possède quelques-unes des plus belles plages de Croatie, à mon avis (dont la magnifique Kajuni).

Parmi les choses à faire à Split, citons la visite du palais de Dioclétien, la promenade sur la Riva, la visite de la Grotte bleue, la promenade dans la forêt de Marjan, la baignade à Kajuni, etc.

Dubrovnik

Dubrovnik

Dubrovnik, sur la côte dalmate, était historiquement un centre important du commerce maritime méditerranéen. Cette ouverture sur le reste du monde a contribué à la richesse et à la beauté de son architecture. Aujourd’hui, de nombreux touristes s’y rendent pour profiter du ciel azur et de la douceur des eaux de l’Adriatique.

Nous avons séjourné en août, et il faut dire que nous avons beaucoup souffert du monde extérieur… Il est préférable de visiter Dubrovnik en dehors de la saison !

L’île de Mljet

Mljet, surnommée « l’île verte », est l’île où la nymphe Calypso aurait retenu Ulysse pendant sept ans. Elle se trouve à seulement deux heures de Dubrovnik et offre un paradis de nature et de tranquillité. La majorité de l’île est boisée, et l’un des plus beaux parcs nationaux de Croatie s’y trouve.

Vous pouvez y passer la journée ou, si vous voulez faire l’expérience de la beauté naturelle et de la paix de la Croatie, rester plus longtemps pour faire de longues promenades dans la forêt et profiter de magnifiques baignades.

L’île de Korčula

L’île de Korula, comme de nombreuses autres destinations incontournables en Croatie, satisfera les amateurs de nature et de culture. Les vieux bâtiments en pierre, la cathédrale Saint-Marc et la maison de Marco Polo se trouvent tous dans la ville du même nom, qui est située sur une péninsule au nord-ouest de l’île.

L’île de Korula, qui se trouve à seulement quinze minutes en ferry de la péninsule de Peljesac, est également connue pour ses vignobles et ses belles plages. Visitez la Croatie et ne partez pas sans avoir goûté un verre de vin blanc de Korula ou sans vous être baigné dans ses eaux cristallines.

les rues du vieux Hvar

L’île de Hvar

Hvar, située dans la mer Adriatique, est l’une des destinations touristiques les plus populaires de Croatie. Elle est sans aucun doute l’une des plus belles et des plus intéressantes. Hvar est connue pour ses plages et ses criques idylliques, mais elle possède également un beau patrimoine et des paysages charmants.

Par conséquent, elle plaira à tous les types de voyageurs ! Ici, vous pourrez vous détendre et profiter du soleil, faire de belles randonnées, pratiquer des sports nautiques et découvrir des villages pittoresques.

Makarska

À l’approche de Makarska, l’horizon s’ouvre sur un magnifique cadeau naturel, la montagne monumentale du Biokovo, qui s’élève au-dessus de la Riviera de Makarska comme un barrage insurmontable. Et votre regard flotte sur les villages côtiers et les attractions touristiques qui, tel un collier de perles étincelantes, s’étendent aux pieds de ce colosse.

L’événement est encore plus mémorable si vous arrivez en bateau. Jusqu’au début des années 1960, c’est ainsi que les visiteurs et les touristes arrivaient pour profiter de la vue sur la côte et l’approche du port.

L’île de Brač

L’île de Bra (prononcez bratche) est l’une des plus belles de Croatie. Il ne faut que 50 minutes en ferry pour s’y rendre depuis Split.

Vous avez probablement déjà entendu parler de cette île, car elle abrite la plage la plus célèbre de Croatie, la plage de Zlatni Rat à Bol (en français, la Corne d’or).

C’est une île que je recommande aux familles, aux sportifs et aux amoureux de la nature qui pourront explorer l’île à vélo, ainsi qu’à tous ceux qui recherchent une île authentique avec des petits villages traditionnels.

Split la nuit

Split

Split est une ville portuaire située dans la région centrale de la Dalmatie. La ville, vieille de 1700 ans, est un important centre culturel, urbain et touristique. Dioclétien, l’empereur romain, y a laissé un héritage important. Les monuments culturels et historiques de cette période font partie du patrimoine de la ville.

Split peut se vanter de disposer d’une excellente offre touristique. Elle comprend différents types d’hébergement tels que des hôtels, des appartements et des chambres à louer. La gastronomie locale peut être découverte à travers les nombreux restaurants de la ville, notamment les konobas.

Zagreb

Pour être honnête, ce n’est pas la plus belle ville de Croatie. Sur le plan architectural, son centre-ville est davantage influencé par les styles austro-hongrois, avec des bâtiments réguliers et de belles façades élégantes. Les rues sont larges, et les parcs sont symétriques.

Les gens ont une douceur de vivre et une gentillesse qui m’a conquise. Zagreb est une ville vivante et dynamique, idéale pour ceux qui aiment sortir.

Découvrez le marché de Dolac, visitez la ville haute et son église Saint-Marc, promenez-vous dans le parc de Zrinjevac et, bien sûr, profitez de ses nombreux restaurants, cafés et bars.

Rovinj

Rovinj

Rovinj, nichée sur une péninsule, est un joyau de l’Istrie et l’une des destinations touristiques les plus populaires de Croatie.

Lorsque vous arrivez en bateau à Rovinj, vous êtes accueillis par une scène magique ! Rovinj est située sur une péninsule et est dominée par son clocher vénitien. Rovinj était une île depuis sa fondation au IVe siècle jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. Elle regroupe encore ses maisons étroites, dont les côtés tombent dans la mer.

Avez-vous l’intention de visiter Rovinj lors de votre prochain voyage en Croatie ? C’est une ville charmante, et son surnom de « Perle de l’Istrie » est bien mérité.

Trogir

Trogir est une petite ville située sur la côte dalmate, à une vingtaine de kilomètres de Split. Son centre historique est unique au monde : c’est une péninsule qui est restée intacte depuis l’époque médiévale.

C’est l’une des villes les plus visitées de Croatie, et il est facile de comprendre pourquoi : c’est un dédale de ruelles aux pavés inégaux, aux façades blanches et aux volets verts.

Zadar

Zadar est une ville de 75 000 habitants, la cinquième de Croatie en termes de population, située sur la côte de la Dalmatie du nord.

Bien que très endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, car elle était encore italienne jusqu’en 1947, l’ancienne ville de Zadar, qui forme une péninsule, conserve quelques monuments intéressants et offre une agréable promenade (riva) le long de la mer Adriatique.

Si elle ne peut rivaliser avec Split et Dubrovnik, elle compte aussi beaucoup moins de touristes et offre une atmosphère plus authentique.

ville de Sibenik

L’archipel de Šibenik

Sibenik est une ville de Croatie située sur la côte dalmate. Elle se trouve à environ 80 kilomètres au nord de Split. La ville est naturellement protégée par une grande baie et possède un port connu pour être l’un des plus agréables de toute la mer Adriatique. Sibenik a rapidement tiré parti de cet avantage géographique et a été pendant un temps la capitale du pays.

Moins touristique que Dubrovnik et Split, Sibenik a une forte personnalité et promet de belles découvertes. Il règne à Sibenik une atmosphère jeune et animée.

Krka

Le parc national de Krka (prononcé keurka) est un incontournable de la région nord-ouest de la Dalmatie. Vous ne pourrez pas visiter Ibenik sans voir cette merveille naturelle.

Le parc national de Krka est constitué de cascades formées par la formation de travertins sur la rivière Krka, et il possède une flore et une faune diversifiées.

C’est également ici que les vestiges de la centrale hydroélectrique ont été construits et mis en service en 1895, deux jours seulement après la création de Nikola Tesla sur les chutes du Niagara ! Cette invention a permis à Ibenik d’avoir la lumière électrique bien avant d’autres villes européennes comme Vienne, Rome ou Londres.

Kornati

Ne négligez pas les îles si vous prévoyez de passer des vacances le long de la côte croate ! L’archipel des Kornati est un véritable trésor : il est époustouflant de voir toutes ses îles escarpées, rocheuses, arides mais sublimes.

Certaines sont habitées, mais comme il n’y a ni eau courante ni électricité, les habitants comptent sur l’énergie solaire et la récupération de l’eau de pluie.

Ils vivent du tourisme et de la production d’huile d’olive, les oliviers fleurissant sur ces îles ensoleillées.

Ce groupe de près de 150 îles inhabitées, accessible en bateau depuis Zadar, ne peut que séduire les voyageurs en quête de paysages uniques.

Varazdin

Varaždin, ancienne capitale de la Croatie

Varadin est une ville dont l’histoire remonte à huit siècles. Au XVIIIe siècle, elle était un refuge pour les nobles de la région et les résidents prospères, tels que les propriétaires terriens, les artisans et les artistes. C’est pourquoi elle a été la capitale de la Croatie pendant un certain temps (de 1756 à 1776).

Varadin se trouve à environ 90 kilomètres au nord de Zagreb. Des trains et des bus assurent le transport entre ces villes.

L’imposante forteresse de Stari Grad, avec ses murs d’un blanc immaculé qui semblent avoir été peints la veille, captivera les amateurs d’art médiéval comme moi. Le musée de la ville se trouve à l’intérieur et peut être visité. Varazdin peut être découverte en quelques heures.

Il est préférable d’explorer la grande zone piétonne de la ville à pied ou à vélo pendant votre séjour.

Où aller en Croatie pour 1 semaine ?

Commencez votre voyage à Zagreb, la capitale de la Croatie. Il est très simple de se déplacer dans la ville à pied. Pour une journée, nous vous recommandons de commencer par un café sur la place Petar Preradovi, de visiter la cathédrale au cœur du quartier de Kaptol, dont la construction a commencé en 1093, de contempler l’architecture unique de la tour Lotrak ou de l’église Saint-Marc, et de profiter des nombreuses activités proposées au lac Jarun.

Le lendemain, rendez-vous au parc national des lacs de Plitvice, qui se trouve à environ 2 heures de Zagreb.

Direction Zadar pour le troisième jour. La ville de Zadar, située dans la région nord-ouest de la Dalmatie, offre une pléthore d’activités que vous n’oublierez pas de sitôt.

Le quatrième jour, partez en excursion à Sibenik. Sibenik est une destination incontournable si vous ne disposez que de sept jours en Croatie. Elle est célèbre pour avoir été la première ville fondée par le peuple croate.

Le cinquième jour, explorez Split, la deuxième ville la plus peuplée de Croatie. Split est un port et une destination touristique sur la côte dalmate. Plusieurs de ses monuments ont été désignés comme sites du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le sixième jour se termine en beauté avec Dubrovnik. La ville est située au sud de la Dalmatie et possède une histoire millénaire ainsi qu’un cadre paradisiaque. Dubrovnik est une destination incontournable à la fin de votre voyage.

Où faut-il atterrir en Croatie ?

Avec un peu plus de 3 millions de passagers par an, l’aéroport de Zagreb est le plus fréquenté de Croatie. C’est aussi l’aéroport le plus récent, mais aussi le moins intéressant pour les visiteurs de la Croatie, car il est le plus éloigné des principales attractions touristiques du pays.

L’aéroport de Split est le deuxième plus grand aéroport de Croatie. Son principal avantage est sa situation centrale en Dalmatie, directement sur la côte adriatique, avec ses innombrables plages, criques et îles idylliques. Lorsque vous quittez le hall des arrivées, vous pouvez également voir la mer, ce qui indique que les vacances ont officiellement commencé.

L’aéroport de Zadar, avec celui de Split, est, à mon avis, le meilleur aéroport de Croatie pour l’atterrissage. Il est situé à 12 kilomètres à l’est de la ville et, malgré sa petite taille, il fournit tous les services nécessaires aux visiteurs. Il y a beaucoup à faire autour de l’aéroport de Zadar : c’est, à mon avis, l’aéroport le plus intéressant de Croatie pour atterrir afin d’explorer le plus possible ce beau pays, même si la ville de Zadar elle-même n’est pas la plus belle du pays.

Laisser un commentaire