Visiter Grenade en 3 jours

Visiter Grenade en 3 jours

Visiter Grenade, c’est explorer l’une des villes les plus célèbres d’Andalousie. Avec Séville et Cordoue, c’est le triumvirat incontournable d’un voyage dans cette partie de l’Espagne.

Pour vous aider à planifier votre visite, j’ai dressé une liste complète des attractions incontournables de la ville et de ses environs. Je vous propose également des itinéraires pour visiter Grenade en 1, 2 ou 3 jours, ainsi que mes recommandations pour les meilleurs hébergements en fonction de votre budget.

L’histoire de Grenade

Grenade était la capitale de la dernière monarchie musulmane de la péninsule ibérique. La péninsule ibérique est tout simplement la limite sud-ouest de l’Europe, et donc la région la plus occidentale du continent, qui englobe l’Espagne et le Portugal. Les origines de Grenade sont entourées d’histoires, qui ont contribué à rendre la ville magique.

Grenade est une destination touristique populaire et riche sur le plan culturel, et c’est là que se trouve le palais de l’Alhambra, célèbre dans le monde entier. C’est une visite incontournable, une visite magique que vous ne devez pas manquer !

Grenade est divisée en plusieurs quartiers, mais voici les quatre « villes anciennes » que vous ne devez pas manquer lors de votre visite.

Le quartier du Sacromonte, situé après les murs de l’Albayzin et dont les habitants sont d’origine gitane. Visitez-le pour une soirée flamenco en plein air ou pour voir les célèbres cavernes.

Certains voyagistes proposent des visites guidées des quartiers du Sacromonte et de l’Albayzin, ainsi que de l’Alhambra principal.

Le quartier du Sacromonte est un quartier nomade et élégant. Cependant, cette localité est également connue pour ses grottes habitées. De nombreuses grottes sont devenues des destinations touristiques majeures. On y va pour danser, se mélanger et écouter de la musique flamenco.

Le quartier du Centro Sagrario. C’est le noyau chrétien de la ville qui s’étend sous la cathédrale et la chapelle royale (où reposent les restes des monarques catholiques).

Le quartier Albayzn (ou Albaicin) est un lieu de promenade agréable. Il est situé sur une colline qui surplombe l’Alhambra. Ne manquez pas de vous rendre au Mirador de San Nicolas.

Le quartier Realejo-San Matas (au milieu de la carte). C’est le quartier juif.

Et, bien sûr, il y a le quartier de l’Alhambra, qui n’est pas vraiment un quartier…

Grenade attire chaque année des dizaines de milliers de touristes de tous les continents car elle est un confluent de cultures, un lieu de cohabitation parfois sanglante de diverses civilisations, et l’héritière de multiples traditions.

L’héritage de la période islamique est tout autour de vous. Ces ruelles secrètes, son architecture et le grand nombre d’établissements de thé rappellent le passé arabe de la ville.

Que visiter en 3 jours ?

Deux jours et demi semblent être une bonne quantité de temps à passer à Grenade. Passez une demi-journée à l’Alhambra et deux jours à explorer le reste de Grenade.

Pour notre part, nous l’avons fait en fonction de nos émotions. Nous nous sommes promenés plus tranquillement, en nous arrêtant à plusieurs centres d’intérêt. Nos journées étaient plus structurées car nous étions déterminés à voir plus que notre environnement immédiat. Nous nous sommes laissés libres !

alhambra-granade

L’Alhambra

L’Alhambra est l’attraction touristique la plus visitée de Grenade, voire de toute l’Espagne !

L’Alhambra, ou « Palais rouge », a été érigé au XIIIe siècle par les rois maures pour leur servir de résidence et est aujourd’hui inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce complexe palatial de plus de 140 000 m2 comporte trois attractions incontournables :

  • Les palais nasrides, qui comprennent le Palacio de Comares (ancien palais du sultan) et le Palacio de los Leones, où l’on peut voir la célèbre Cour des Lions et ses 124 colonnes de marbre.
  • Le Generalife, qui servait de palais d’été aux sultans. Vous pourrez vous promener dans ses exquis jardins floraux, qui comprennent de nombreux étangs et fontaines.
  • L’Alcazaba, une fortification militaire construite au XIe siècle. Il s’agit de la section la plus ancienne de l’Alhambra, qui a servi de base au développement de l’ensemble du complexe. Vous pourrez escalader plusieurs des tours et profiter de la vue sur la ville.

Le quartier de l’Albaicin

Je vous recommande de faire une promenade dans le quartier de l’Albaicin lors de votre visite à Grenade. Il est situé sur une colline, juste en face de l’Alhambra.

Avec ses petites ruelles pavées et ses cottages aux murs blanchis à la chaux, c’est l’un des quartiers les plus originaux et pittoresques de la ville.

Ancien quartier arabe de Grenade, cette zone compte plusieurs magasins structurés dans le style d’un souk. C’est le moment idéal pour faire le plein d’articles d’inspiration orientale comme les épices ou les fruits secs ! On y trouve également de nombreux restaurants.

Les miradors

Une promenade autour des miradors est indispensable si vous voulez apprécier la ville de Grenade et, en particulier, l’Alhambra.

Il en existe plusieurs, mais le plus connu est le Mirador de San Nicolas dans le quartier de l’Albaicin. Il offre une vue spectaculaire sur le monument emblématique de la ville ainsi que sur la Sierra Nevada au loin.

Vous pouvez également visiter le mirador de San Cristobal au même endroit. Il est juste à côté de l’église du même nom.

San Miguel Alto est un autre point de vue offrant une vue imprenable sur la ville qui vaut le déplacement. Ce dernier offre également une vue magnifique sur l’Alhambra et est moins fréquenté que San Nicolas.

Vues sur l'Alhambra depuis les rues du quartier Sacromonte

Le Sacromonte

Poursuivez votre visite de Grenade en vous promenant dans le quartier du Sacromonte.

Il est situé sur la colline de Valparaiso, au nord-est de l’Albaicin.

Le Sacromonte est l’ancien quartier gitan de la ville. Il est célèbre pour ses résidences troglodytes, ou cuevas, qui sont des grottes meublées où l’on présente encore aujourd’hui des spectacles de flamenco, la danse traditionnelle ancestrale de la population gitane.

Je vous recommande de visiter le musée « Cuevas del Sacromonte » pour mieux comprendre l’histoire et les traditions de la région du Sacromonte.

La visite guidée de l’abbaye du Sacromonte et de ses catacombes est également à ne pas manquer dans la région. L’endroit offre une vue imprenable sur l’Alhambra, l’Albaicin et le Sacromonte.

La cathédrale et la chapelle royale de Grenade

La cathédrale est un incontournable parmi les attractions touristiques de Grenade.

Elle a été construite par les rois catholiques au XVIe siècle et est dédiée à la Vierge de l’Incarnation. Sa construction, qui a duré environ 200 ans, présente une combinaison architecturale des styles Renaissance, baroque et gothique.

L’intérieur de la cathédrale de Grenade contient une succession de chapelles du XVIIIe siècle ainsi que deux orgues.

La visite de Grenade comprend également une visite de la chapelle royale.

La Capilla Real, qui est adjacente à la cathédrale, peut être vue individuellement. Sa construction a commencé au 15e siècle afin que les souverains puissent y reposer après leur mort.

Elle contient une crypte, des tombes de rois catholiques et un musée avec une collection d’œuvres d’art. Pendant votre visite, vous pourrez faire appel à un audioguide.

Le jardin Carmen de los Martires

Vous voulez être entouré de nature et de paix ?

Une promenade dans le jardin de Carmen de los Martires. Il y a différents styles de jardins à admirer :

  • L’étang du jardin français
  • Le jardin anglais, avec sa fontaine à trois étages
  • Le patio des Nasrides et son labyrinthe
  • Le lac

C’est un joli parc, bien entretenu et paisible avec ses fontaines et ses patios. Pour limiter les visites, vous pouvez même y faire un pique-nique avec vos enfants.

La basilique de San Juan de Dios

La basilique de San Juan de Dios est consacrée au saint patron de Grenade, Saint Jean de Dieu.

L’intérieur vous étonnera malgré le fait qu’il semble assez sobre de l’extérieur. Les murs, les piliers et les plafonds sont pour la plupart plaqués d’or, et vous pourrez apprécier plusieurs peintures et sculptures en bois.

De grandes orgues et un magnifique autel complètent le tableau.

Le monastère de la Cartuja

Poursuivons notre visite de Grenade en nous rendant au monastère de La Cartuja.

Il est situé sur une colline à environ 3 kilomètres au nord du centre ville de Grenade.

Il a fallu trois siècles pour le terminer, à partir du XVIe siècle. Il abritait des moines chartreux, l’un des ordres monastiques les plus durs et les plus anciens de la chrétienté. L’existence d’un ermite est au programme, avec des prières, un vœu de silence et le jeûne.

Il est considéré comme l’un des plus magnifiques monastères d’Andalousie et d’Espagne, avec une architecture baroque et Renaissance. L’intérieur de son église est somptueusement orné, bien qu’un peu encombré.

Bains arabes

Les célèbres bains arabes « Hammam Al-Andalus » (musique, ambiance, température, décoration…) se trouvent en plein cœur de la ville. Pourquoi ne pas y conclure la journée !

Trois salles de bains sont au menu : une à 36°, une à 40°, et une à 15°. Il y a également un bain turc et un espace tranquille où vous pouvez prendre le thé.

Cour des Lions dans le palais de l'Alhambra

Conseils :

Stationnement

N’essayez pas d’escroquer une place, les flics vous attraperont et vous recevrez une amende. Si vous recevez une amende, rendez-vous dans un EuroDator avec votre amende. Entrez le numéro de votre amende et payez-la.

N’oubliez pas qu’il y a des suppléments si vous ne payez pas l’amende à temps. Alors ne remettez pas à plus tard puisque la facture va augmenter…

Le stationnement, comme à Malaga, est non seulement peu pratique, mais aussi d’un coût prohibitif. Sur la route, j’ai trouvé un parking bon marché à 30 € pour trois jours.

Laisser un commentaire