Voyager enceinte… Alala je me souviens encore des inquiétudes, des prises de tête, des galères, frustrations et grands moments de cette expérience. Expérience que j’ai essayé plusieurs fois puisque je vivais en Australie, j’ai voyagé en Nouvelle Zélande, à Hawaï, au Mexique, au Brésil et que j’ai déménagé en Martinique pendant ma grossesse entre le 4ème et le 6ème mois. Est ce que je vous la conseille? Oui et non… Comme pour tout, il y a des avantages et des inconvénients. 

Voyager a toujours été ma plus grande passion, je ne saurai expliquer ce besoin permanent de partir à la découverte d’un nouvel endroit, d’une nouvelle cuisine, d’une autre culture, d’échanger avec les autres et de refaire le monde… C’est cette vie marquée par des voyages qui a changé ma façon de voir les choses. Inimaginable de m’arrêter enceinte ou pas, ce n’est pas un handicap comme certains veulent le faire croire mais c’est sur que çà limite les possibilités.

Saviez vous que si on accouche en plein vol, on peut obtenir des billets d’avion gratuits à vie pour le bébé?! C’est tentant pour voyager sans limite mais bon, perso je n’aurais pas pris le risque, on sait jamais ce qui peut se passer et un accouchement est déjà assez douloureux et stressant! Cependant une grossesse dure 9 mois et une crise de voyage peut arriver à n’importe quel moment… J’avais choisi de suivre les conseils du médecin et de voyager à partir du deuxième trimestre. Voyager c’est bien mais à condition de ne pas mettre bébé en danger.

*Je ne suis pas une experte ni médecin, je parle en fonction de mon expérience et du retour de d’autres mamans voyageuses…

La Consultation avant le départ

Rien ne vous empêche de voyager ou de prendre l’avion cependant il vaut mieux bien préparer ce voyage. Il est recommandé d’avoir l’avis de son gynécologue obstétricien ou de sa sage-femme avant de s’envoler. Il est nécessaire pour le voyage que la future maman soit en bonne santé et qu’elle ne porte pas de jumeaux. Pensez à demander un certificat médical précisant la date du terme de la grossesse. Cette attestation certifie que vous n’allez pas accoucher très prochainement et peut vous être demandé par les compagnies aériennes si vous êtes dans les dernières semaines.

Préparez votre dossier médical, le numéro de votre médecin traitant, vérifiez qu’il y a une maternité ou un hôpital pas loin du logement. Avant de partir, sachez qu’il y des inconvénients à voyager enceinte.

Pensez à vérifier les termes de votre assurance, de plus certaines compagnies aériennes refusent d’embarquer les femmes enceintes dès le 7ème mois de grossesse.

L’organisation du voyage, partir au bon moment…

Être enceinte c’est déjà compliqué peu importe où l’on se trouve. Que ce soit pour la nourriture, les activités, la fatigue, la chaleur, le soleil, enfin bref, le choix de la destination et le moment sont essentiels. J’avais totalement sous estimé le changement que cela aurait sur ma vie en voyage.

Comme dit plus haut, il n’y a pas de contre indication à voyager en étant enceinte. Cependant, en fonction de la période choisie le voyage sera plus ou moins facile, c’est vraiment l’aventure!

En ce qui me concerne et d’après le retour de mes amies, le premier trimestre est à éviter en voyage. Entre les nausées, la fatigue, les vertiges, çà complique tout et la seule chose que vous retiendrez de ce voyage c’est une sensation de frustration… La frustration d’avoir passé votre temps malade sans pouvoir profiter du pays. C’est pendant le deuxième trimestre, que l’énergie revient et que les inconvénients de la grossesse diminuent. A la fin de la grossesse, prendre l’avion est plus éprouvant… Bouffées de chaleur, mauvaise circulation, manque de souffle, poids en plus, fatigue… Surtout que plus vous approchez du terme, plus vous avez un risque d’accoucher prématurément alors ménagez vous!

Petits conseils et infos pour choisir la destination

  • Privilégiez des destinations détente, un lieu calme et facile d’accès, sans tracas 
  • Oubliez les pays axés sur la randonnée, le trek, les activités nautiques, la plongée, les sensations fortes, les parcs d’attraction…
  • Laissez tomber l’Asie, vous aurez du mal à trouver à manger et surtout vous serez dans l’impossibilité de prendre des médicaments pour aller mieux et continuer le voyage sereinement
  • Préférez les vols court et moyen courrier pour la circulation dans les jambes
  • Buvez un maximum d’eau dans l’avion
  • Pensez au chapeau et à la crème solaire pour ne pas revenir avec un masque de grossesse
  • Le bateau est déconseillé aussi bien pour le mal de mer que les chocs liés aux vagues
  • Ayez une assurance voyage en cas de problème pour être hospitalisée ou rapatriée rapidement
  • Toujours avoir ces analyses et comptes rendus avec soi
  • Pas de destinations nécessitant des vaccins particuliers comme la fièvre jaune, le BCG, la varicelle, la rubéole ou celles à fort risque de maladies infectieuses comme la « turista » ou le paludisme, vous ne pourrez pas vous soigner!
  • Renseignez vous sur la politique des compagnies aériennes concernant les femmes enceintes
  • Ne pas aller au-delà de 2500 mètres d’altitude afin de ne pas manquer d’oxygène
  • Pays où les conditions d’hygiène sont précaires

Découvrez également les articles:
Les préparatifs du voyage avec bébé
Voyager avec bébé en avion

young smiling pregnant woman floating on water at the Caribbean beachview images from the same series:

Prendre l’avion enceinte

N’oubliez pas de bouger

-Levez vous et marchez régulièrement pour aider la circulation sanguine
-Choisissez le côté couloir au moment de la réservation pour les nombreuses pauses pipi
-Prévoyez des bas de contention qui favorisent la circulation sanguine et écartent les risques de phlébites

N’oubliez pas de boire

-Une femme enceinte doit boire pour deux
-De l’eau plate de préférence, pour éviter les ballonnements
-Éviter de trop manger et pas de café!

N’oubliez pas le confort

– Voyager en business ou classe affaire si vous le pouvez pour être à l’aise
-Vêtements et chaussures larges, confortables
-Idem pour la ceinture de sécurité à placer sous l’abdomen

Voyager en voiture, à moto, en train, en bateau

Tout est question de distance, de confort et de repos !
– Faites des pauses, ne pas dépasser 3h d’affilée sur la route
-Secousses non recommandées surtout pendant le 1er trimestre de grossesse
-Trop de trajets en voiture ou en train pourraient provoquer un décollement du fœtus voire même une fausse couche
– Le train est l’un des meilleurs modes de transport que vous puissiez prendre
– Ne partez pas quand il fait trop chaud, préférez très tôt le matin ou tard le soir.
– Evitez les fortes périodes d’affluence
-A partir du huitième mois, la voiture (que vous conduisiez ou que vous soyez passagère) n’est pas recommandée pour les longs trajets.
– Privilégier les trajets directs en train
– Voyagez léger !
-Attention au mal de mer, le bateau ne pose pas de problème pour un court voyage en ferry ou en bateau de croisière mais pas de voilier ou d’excursions en hors-bord en raison des fortes secousses.
-La moto n’est pas interdite pendant les trois premiers mois de la grossesse, mais déconseillée à cause du risque de chute.

voyager enceinte

Une fois sur place

-Boire de l’eau minérale en bouteille et vous hydrater au maximum, pas de glaçons
-Manger des produits cuits
-Pas de fruits de mer, crudités et mayonnaise
-Lavez-vous toujours les mains avant de manger ou de préparer des aliments
-Portez la ceinture de maintien pour tenir votre ventre et soulager le dos
-Mettez de la crème solaire et portez un chapeau pour prévenir le masque de grossesse
-Laissez vous tenter par un moment au spa
Louez une maison ou un appartement est une alternative très intéressante pour se mettre à l’aise et cuisiner ce dont on a envie et qui nous est autorisé
Louez une voiture quand vous le pouvez, cela vous permettra de voyager à votre rythme
-Se protéger des piqures de moustiques et éviter les animaux
Surveillez votre santé pour ne rater aucun symptôme: vomissements persistants ou diarrhée, déshydratation, saignements vaginaux, pertes de caillots ou de tissus, douleurs abdominales ou crampes, contractions, rupture des membranes, enflure ou douleur excessive dans les jambes, maux de tête graves ou problèmes visuels.

Bilan des voyages pendant ma grossesse

Ce périple de l’Australie au continent américain pour finalement retourner sur mon île, la Martinique, c’est bien passé. Les vols étaient longs et pas forcément dans des compagnies où l’espace est la priorité en classe éco, mais j’ai survécu. Oui, en un mois et demi,  j’ai survécu à plusieurs vols, du petit avion pour 15 min au long courrier de 17h… 🙂

-10h de vol en tout, l’aller retour entre Sydney (Australie) et Auckland (Nouvelle Zélande) avec les vols internes
-10h de vol entre l’Australie et Hawai, on rajoute 1h30 en vols internes entre Oahu et Kauai
– 6h entre Hawai et Los Angeles
-4h l’aller retour Los Angeles- Cabos San Lucas
-17h pour l’aller simple Los Angeles-Rio de Janeiro avec une escale à Sao Paulo
-8h30 pour le vol Sao Paulo, Brésil vers Paris
-8h de Paris à la Martinique

Globalement, ces voyages se sont bien passés en adaptant le rythme et les activités, rien de trop sportif et épuisant… J’ai fait ma dernière visite la veille du départ où nous avons su que ce serait un petit garçon 🙂 ♥ ! Dès mon arrivée en Martinique, un autre rdv était prévu pour vérifier que tout allait toujours bien. Les destinations choisies ne demandaient pas énormément d’effort à part le Brésil mais nous sommes restés à Rio de Janeiro. Le plus dur était au final de pouvoir me nourrir sans stress, entre l’eau non potable, les aliments mal cuits et les épices, on ne sait jamais. Les jours où l’énergie manquait, je restais juste me reposer, pas de pression. Plus on arrive vers le terme, plus se sera dur et « handicapant » en voyage comme dans votre vie de tous les jours. Ce qu’il y a de vraiment cool, ce sont les accès prioritaires dans certains pays, c’est à ce moment qu’on se rend compte de la mentalité du pays.

Maintenant que Kéo est né et après une bonne dizaine de pays visités avec lui en 16 mois… Je ne peux vous donner qu’un dernier conseil: profitez des derniers instants sans bébé pour profiter des sorties nocturnes et des grasses mat! lol 

Rédigé par Ely

2 Comments

  1. Etant hôtesse de l’air, je te conseille de vérifier l’info concernant les voyages pour bébé à vie. Surtout en France… Ca ressemble selon moi à une légende. En tout cas les compagnies françaises ne le pratiquent pas

    • Couleur Voyage
      Couleur Voyage Reply

      Bonjour Thia,
      En effet en France c’est plutôt une légende, les compagnies air france le disent clairement, elles n’offrent rien.
      D’autres compagnies offrent apparement des cadeaux ou avantages sur leurs vols au moins une fois par an.
      J’avoue qu’on a aucune preuve que le billet est offert à vie à l’enfant. C’est bien dommage!

Write A Comment