Pourquoi devrais-je visiter le musée de l’armurerie ?

Le complexe du palais du Grand Kremlin comprend la Chambre des armures, une maison du trésor. Il est abrité dans un bâtiment conçu par le célèbre architecte Konstantin Ton en 1851. Les collections du musée reposent sur des objets inestimables conservés dans le trésor des tsars et dans la sacristie du patriarche depuis des générations. Certains des objets exposés ont été créés dans les ateliers du Kremlin, tandis que d’autres ont été acceptés comme cadeaux de la part d’ambassadeurs. Le musée porte le nom de l’un des plus anciens trésors du Kremlin.

Dans ce billet, vous découvrirez le coût des billets pour le Kremlin, comment contourner la file d’attente et éviter la queue à l’entrée, comment acheter des billets de dernière minute et des visites guidées, et tout ce que vous devez savoir sur ce lieu magnifique.

L’Armurerie d’État abrite près de 4 000 œuvres d’art appliqué de Russie, d’Europe et d’Orient, datant du IVe au début du XXe siècle. L’Armurerie d’État du Kremlin de Moscou est devenue un musée de renommée mondiale en raison de sa grande qualité esthétique et de la valeur historique et culturelle spécifique des pièces exposées.

L’Arsenal du Kremlin, un immense édifice trapézoïdal de deux étages avec une grande cour intérieure, était autrefois considéré comme le plus grand édifice de Moscou. La structure de 24 mètres de haut fait environ 300 mètres de long sur son côté le plus long, qui est parallèle à la Place Rouge. L’Arsenal possède deux entrées principales, mais les touristes ne peuvent pas entrer dans le bâtiment. Contrairement à l’Armurerie, qui est aujourd’hui l’un des musées préférés du Kremlin, cette structure est toujours en activité en tant que siège du régiment du Kremlin, qui est chargé de protéger le Kremlin et d’assurer la sécurité du président.

Le plus connu est le Kremlin de Moscou, qui a évolué et est devenu synonyme du gouvernement russe de la même manière que la Maison Blanche est synonyme du gouvernement américain depuis la fin de la période soviétique.

Laisser un commentaire