Que mettre dans sa trousse de secours quand on voyage en Thaïlande?

Que mettre dans sa trousse de secours quand on voyage en Thaïlande?

De nombreux visiteurs occidentaux en Asie du Sud-Est ont régulièrement des problèmes de santé en raison de l’environnement hygiénique, des normes de propreté qui sont souvent radicalement différentes de celles de leur propre pays, et des risques spécifiques liés à leur séjour.

Quels matériels prévoir dans votre trousse de secours?

Cet équipement, compact et polyvalent, vous permet de traiter rapidement toutes les plaies et autres invasions, principalement celles qui entrent en contact avec votre peau :

Les infections doivent être nettoyées à l’aide de compresses stériles et de pansements stériles, hypoallergéniques et idéalement résistants à l’eau. Dans et hors de l’eau, ils ont beaucoup plus de prise !

Des bandes de compression et des bandes adhésives pour immobiliser les membres en cas de chute (entorses, fractures, etc.) et offrir les premiers secours.

Les ciseaux et la pince à épiler sont deux instruments qui peuvent être utilisés pour la cicatrisation ou à d’autres fins.

Pour laver toutes les plaies et minimiser l’infection, utilisez un antiseptique et une pommade antibiotique en plus des compresses stériles.

Quels sont les médicaments à prévoir?

Doliprane-nurofène

Les maux de tête peuvent être provoqués par diverses causes, notamment la fatigue, la chaleur et l’acclimatation. Les maux de tête peuvent être évités naturellement en dormant, en portant un chapeau et en s’hydratant. S’ils ne disparaissent pas, emportez du doliprane ou du nurofen.

Smecta

Si vous ne faites pas attention à ce que vous mangez ou buvez, vous risquez de souffrir de tourista, ou de problèmes digestifs. Nous déconseillons la nourriture de rue pour une courte visite (votre corps n’aura pas le temps de s’habituer à tous les changements). Ne consommez pas l’eau du robinet et optez plutôt pour des boissons fermées.

Efferalgan

L’efferalgan vous sera toujours utile si vous attrapez un rhume dans l’avion ou sur place. Emportez toujours une écharpe/un foulard et un peu de laine dans les lieux et les voitures climatisés. Si vous vous sentez malade, vous pouvez vous procurer du miel sur place et l’utiliser comme pansement pour la gorge.

Antadys, Spasfon

N’oubliez pas d’emporter dans votre sac les médicaments que vous utilisez pour soulager les malaises gastriques. Il serait dommage de devoir mettre votre vie en suspens à cause d’un malaise gastrique.

Antiseptiques, pansements

En cas de plaies mineures, il est toujours bon de désinfecter et de protéger la plaie. En particulier dans un pays où l’environnement est humide, ce qui favorise la multiplication des bactéries.

Anti-moustique

Un bon insectifuge peut s’avérer une véritable arme contre les moustiques dans les régions tropicales. Ne vous donnez pas la peine de l’acheter avant de partir ; vous trouverez un produit plus efficace dans le pays que vous visiterez. Les produits anti-moustiques adaptés au terrain sont souvent de meilleure qualité dans les pays où les moustiques sont un problème. Vous pouvez en trouver facilement dans les magasins seven-eleven de Bangkok, qui sont situés tous les 100 mètres, ainsi que dans toutes les attractions touristiques.

trousse de secours

Quels vaccins pour voyager en Thaïlande?

Vous devez avoir tous vos vaccins européens à jour. Nous vous recommandons de vous faire vacciner contre l’hépatite A au moins deux semaines avant votre voyage. Ajoutez à cela les vaccins contre la typhoïde et la rage, surtout si vous vivez dans une région isolée.

Quels documents de santé emporter lors de votre séjour?

En cas d’urgence médicale, voici quelques documents essentiels à avoir sous la main:

Les numéros de téléphone d’urgence dans votre région (hôpitaux les plus proches par exemple).

Une preuve de couverture d’assurance maladie est requise.

Une copie de votre carnet de vaccination, ainsi qu’un certificat de vaccination contre la fièvre jaune si le pays dans lequel vous voyagez l’exige.

Une carte de contact avec des informations vous concernant, comme votre logement de vacances, un membre de votre famille, l’ambassade de votre pays d’origine dans votre pays de voyage, et le numéro d’urgence de votre assurance maladie.

Conclusion

On ne sait jamais quand on aura besoin d’une aide médicale en voyage, alors il vaut mieux prévenir que guérir. Un peu de planification à l’avance peut vous faire gagner du temps si vous avez des problèmes de santé ou si vous avez un accident en voyage. Si vous disposez d’une trousse de premiers soins bien préparée, vous aurez l’esprit tranquille et pourrez profiter pleinement de vos vacances.

Enfin, nous espérons que vous n’aurez pas à utiliser votre trousse médicale de voyage trop fréquemment. N’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de la page si vous pensez qu’il manque quelque chose ou si vous avez une suggestion.

Laisser un commentaire