A savoir quand vous voyagez au Pérou!
Au dessus d’une certaine barre, l’altitude fait tourner la tête. Plus on monte en altitude, moins il y a d’oxygène disponible. Certaines personnes réagissent bien et s’adaptent rapidement, d’autres souffrent un peu plus: Essoufflement, maux de tête, nausées, vomissements, …

Pour éviter ces symptômes: s’hydrater, consommer un max de thé de coca et de caramelitos de coca ???? . Perso je prenais 2 thés et 5 bonbons de coca par jour.

Altitude du lac Titicaca 3900 mètres environ au-dessus du niveau de la mer


A la recherche d’un logement unique et inoubliable pour votre séjour sur le lac Titicaca? Je ne saurai que vous conseiller cet hôtel que j’ai vraiment adoré pendant mon road trip au Pérou! Après y être allée, je peux vous assurer que la seule façon de vivre à fond l’expérience des îles flottantes, est de dormir sur l’une d’entre elles. ET de ne surtout pas choisir un logement au bord du lac, à Puno par exemple. Vous serez obligé de passer par une agence pour un tour plein de touristes dans la matinée. Ces excursions manquent cruellement d’authenticité et les péruviens que vous y voyez ne vivent même pas sur les îles! Plusieurs locaux mettent leur tenue traditionnelle et s’y rendent tôt le matin pour faire le show aux touristes sur des îles spécialement conçues dans ce but… Dommage, cet endroit est d’une telle beauté!

Pourquoi aller à Puno ? Au lac titicaca…

C’est la ville incontournable lorsque vous souhaitez visiter le lac titicaca depuis le Pérou, vous pouvez le faire aussi depuis la Bolivie. Le lac Titicaca est un lieu essentiel lors d’un voyage dans ce pays. Saviez vous que c’est le lac le plus haut du monde et l’un des plus grands d’Amérique du sud !? Ce lac est considéré comme le berceau mythique de la civilisation inca d’où a émergé, selon la légende, le premier souverain de la civilisation andine.

Ces îles flottantes qui ont été habitées par des Uros, un peuple indien disparu, constituent un lieu unique au monde, les habitants vivent principalement de  la pêche, la chasse aux oiseaux ainsi que la récolte de plantes. Ces îles flottantes fabriquées, il y a des siècles sont les plus vieilles du monde. Le peuple Uros les a constuite pour survivre à l’expansion guerrière des Incas, il n’y n’avait d’autre choix que d’élire domicile au beau milieu du lac.

PS: les îles Taquile et Amantani sont de vraies îles, comme la Isla del Sol côté bolivien. Seules les îles Uros sont des îles flottantes. La ville de Puno ne présente aucun intérêt et je dirai même qu’elle n’a aucun charme, je vous laisse juger! Allez directement sur les îles!

Présentation de l’hôtel Titicaca Lodge

Dora (la soeur), Julio (le frère), Armando (l’autre frère), Lucia (la maman) et Axel (le fils de Dora), voilà les noms des membres de la petite famille qui ont créé l’endroit et s’occupent du Titicaca Lodge. Conçu il y a moins de deux ans au moment de notre voyage, cet endroit est magnifique, paisible, unique, authentique et familial. L’île est minuscule avec 5 logements dont une est réservée à la famille, c’est un vrai petit cocon! Deux autres logements sont en fin de construction sur une île encore plus petite juste à côté.

Pourquoi on a choisi cet hôtel? Facile! Coup de coeur pour les vitres panoramiques sur le lac! En scrutant le net il y avait vraiment trooop de choix! Mais là le contraste entre le côté minimaliste de l’île et les chambres spacieuses bien décorées nous a séduit. De plus, le prix bien qu’élevé pour un lodge au Pérou inclus le logement, 3 repas complets par jour (simples mais copieux et préparés avec amour), plusieurs activités que je détaillerai dans la suite de l’article, des bouteilles d’eau.

Vous pouvez demander le transfert avec supplément depuis l’aéroport ou la ville de Juliaca ou depuis Puno. Nous arrivions en bus (compagnie 4M express) depuis Chivay, ville proche de Yanque où nous logions pour visiter le Canyon de Colca. Nous avons donc opté pour un transfert depuis la station de bus de Puno: trajet en voiture avec wifi et couverture jusqu’au bord du lac puis trajet en bateau jusqu’à île. C’est assez impressionnant de voir avec quelle facilité il manoeuvre le bateau dans l’obscurité, pas de phares… On voit les roseaux nous frôler, on profite de la ballade après cette longue journée de transport. Trop hâte de découvrir le lac le lendemain dès l’aube !

Notre chambre

Nous avions choisi une chambre avec lit king size, elle devait faire environ 30m2. En ouvrant la porte, on avait un meuble en bois avec double vasque et une pièce isolée pour les toilettes et la baignoire… Vitre panoramique sur l’intégralité de la façade, super cool pour admirer le lac, mais si comme moi pendant que vous y êtes des touristes décident de passer en canoé: adieu l’intimité! J’ai eu le temps de tirer le rideau de justesse! LOL

A gauche de la porte nous avions un lit immense avec au moins 7 couches de couvertures colorées et bouillottes maison, donc même quand il vient éteindre le chauffage électrique à 21h, vous avez de quoi survivre au froid!  Le lit fait face à une autre vitre panoramique donnant sur notre terrasse. On peut y admirer le coucher du soleil. Comme ils ne font pas les choses à moitié, il y a aussi une pièce avec un lit double. Avec des vitres panoramiques de chaque côté, on peut s’y installer à n’importe quel moment de la journée et surtout profiter aussi bien du lever de soleil que du coucher de soleil!

Les logements sont équipés de chauffe eau solaire mais honnêtement l’eau passe juste de glaciale à trèèèèèès froide! J’y ai passé 2 nuits çà allait, 3 maximum si vous souhaitez voir l’île Taquile. Il n’y avait pas de prise traditionnelle dans notre chambre, juste des prises USB pour charger nos portables à l’aide des panneaux solaires.

Demandez des tenues traditionnelles pour vos photos!

Observation des oiseaux de 6 à 7h30

OK, je vous l’accorde si on est pas passionné par les oiseaux, l’activité n’a pas l’air envoutante comme ça lol! Honnêtement je ne suis pas fan mais nous n’avions que deux nuits et un jour sur cette jolie et minuscule île flottante. Toutes les activités étaient « gratuites » (inclues dans le prix de la chambre) donc je me suis laissée tenter.

Jumelles, couverture et guide fournis, avec ce vent glacial, pensez a bien vous couvrir!
On navigue dans une barque motorisée depuis le Lodge, en longeant quelques îles flottantes jusqu’à des points stratégiques avec un rassemblement de toute sorte d’espèces. Armando fait tout pour que vous observiez un maximum d’espèces. A la force de ses bras et d’une grande perche, il a même fait glisser le bateau sur des hauts fonds pour nous rapprocher d’eux au maximum. Je n’ai pas regretté ce réveil matinal, c’était très intéressant, original et relaxant.

Seules déceptions lors de cette ballade: l’odeur dégoût qui se dégage de l’eau, la vue de tous ces déchets flottants sur le lac. Pour info: 200 tonnes de déchets quotidiens sont déversées en grande partie dans une rivière qui s’écoule dans le Titicaca, le lac devient un réceptacle à ordures, bien qu’il soit l’une des réserves d’eau douce la plus importante en Amérique du Sud ! Plusieurs enfants s’y baignaient malgré cette pollution, Armando nous a dit que la population était immunisée. Personnellement, je n’y aurai pas trempé un orteil!

Visite des îles flottantes d’Uros de 9h à 12h

Mon avis est mitigé sur les îles du lac Titicaca… Il y avait tellement de bateaux remplis de touristes dans la matinée que le retour à la réalité était irréversible. Certes les villages étaient très jolis et colorés, certes les tenues traditionnelles portées étaient dépaysantes et les gens souriaient en nous faisant de grands signes… Mais quand j’ai su que ce n’était que de la comédie, j’ai réalisé qu’il ne restait que très peu de pays et de sites réellement hors des sentiers battus.

Heureusement, nous n’avons pas été là où tous les tours déposaient leurs passagers. Après nous avoir montré son ancienne école, Armando nous a conduit jusqu’à une crèche. C’était une expérience unique, inoubliable, tant de joie dans leurs yeux… On a assisté au déjeuner, à la prière, à quelques chansons, on a pu jouer avec eux dans le « jardin ». Ce moment a marqué le côté humain de notre voyage, aussi bien dans le Lodge Titicaca avec la famille qui s’en occupe mais aussi avec les rires des enfants.

PS: Les enfants vont à la crèche de 2 à 6 ans, puis à l’école élémentaire de l’autre côté du lac. La suite des études se fait sur le continent sachant qu’elle est obligatoire jusqu’à 17 ans. Ensuite les enfants doivent choisir entre être autonome et trouver un travail ou continuer leurs études avec l’aide financière des parents. Les enfants se rendent à l’école tous les jours après 30 à 45 minutes de navigation. On y a aussi trouvé une maison regroupant toute une exposition d’oeuvres artisanales représentant la vie péruvienne.

Explication sur la construction d’une île flottante de 15 à 16h30

construction ile flottante punoLes îles flottantes sont construites en « totora », un roseau particulièrement présent dans la baie de Puno. Aux fondations de ces îles flottantes, un à deux mètres de racines de totora bien épaisses couchées pour être sûr qu’elles flottent. Par-dessus, on pose une épaisse couche  de roseaux taillés… Pour éviter que l’île dérive, de gros morceaux de bois de 10 mètres environ sont plantés jusqu’au fond du lac et attachés à la partie flottante.

Une fois par mois, il faut ajouter des roseaux sur l’île pour qu’elle reste à niveau. Une fois par an, il faut déplacer les maisons pour y mettre des roseaux en dessous. Pour qu’une île flotte, il faut au moins 100 ans. Le secret de la flottaison d’une île c’est l’oxygène contenu dans le totora! C’est pour ca qu’ils tassent tous les mois des roseaux. Tant que les racines ne sont pas détachées, les îles sont considérées comme stables. A la saison des pluies, elles peuvent couler.

J’ai trouvé les îles plutôt stables en marchant, on ne tangue pas tant qu’on ne reste pas au bord. Ce qui est fascinant c’est qu’à la base de l’île on dirait qu’il y a de la terre à la base des racines. Elles s’entremêlent de façon surprenante, allez je vous laisse découvrir la suite de cet art pendant votre voyage au Pérou! 😉

Le roseau est partout, c’est la base de tout pour cette population… Maisons, meubles, pirogues, objets, c’est le matériau de construction privilégié et les Aymaras le maîtrisent parfaitement. Souvent, ce sont les hommes qui partent à la pêche, et les femmes qui travaillent l’artisanat, pour les touristes.

Ce que j’ai appris sur la pêche au lac Titicaca

La pêche est de plus en plus difficile car des truites ont été importé des USA et du Canada, ces dernières ont mangé tous les poissons natifs du lac. Avant il y avait plus de 80 espèces et il n’en reste que 6. Pour tuer les truites on a introduit des king fish d’Argentine qui les ont décimé mais aussi les poissons natifs avant de se dévorer entre eux.

Contact de l’hôtel Titicaca Lodge

Adresse: Iles flottantes d’Uros
Téléphone: +51 951 099 503
Email: perutiticacalodge@gmail.com
Site officiel: http://www.titicacalodgeperu.com/
Facebook: Titicaca Lodge Peru
Instagram: Titicaca Lodge Peru travel
Prix: €€€ (selon type de chambre et saison entre 130€ et 190€/nuit)

Mon itinéraire en bref sur 2 semaines

LIMA: la capitale péruvienne en un jour
=>AYACUCHO : Piscines naturelles de Millpu
=> ICA: Oasis de Huacachina
=>YANQUE : Visite du canyon de Colca avec l’hôtel Colca lodge & spa et ses sources d’eau chaude naturelles !
=> PUNO: nuits sur les îles Uros au Titicaca Lodge et immersion
=> CUZCO (plusieurs tours au départ de cette ville) : Machu Picchu, Moray, Salinas de Maras, Vallée sacrée, Rainbow mountain, escalade + déjeuner dans une capsule suspendue + tyrolienne, Cuzco

Envie d’une escapade sur le lac Titicaca?
Likez et partagez!

Rédigé par Ely

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.